Mobilisons-nous !

Vendredi 30 juin
-à partir de 18h-
Appel à Résistance 34
Réoccupation de l'Esplanade et de la Place de la Comédie.
-Montpellier
-
Ateliers débats thématiques et réflexion sur les modes d'action.
Cliquez sur l'image


dimanche 7 août 2016

Pour l'abolition des armes nucléaires

71e anniversaire des bombardements d'Hiroshima et Nagasaki
(6 août : Hiroshima, 9 août : Nagasaki)

7 août : Hiroshima : 71 ans après, des images russes inédites dévoilées

----------------------

Les 6 et 9 août 1945, en quelques secondes, les vies d’au moins 150 000 JaponaisEs furent anéanties. Dans les semaines et mois qui suivirent, des dizaines de milliers encore sont morts, souvent dans d’atroces souffrances...

Aujourd’hui, comme à l’époque dans le camp des alliés, on trouve encore des hommes politiques et des « experts », qui affirment que, malgré l’horreur, les bombardements étaient nécessaires pour éviter la mort de centaines de milliers de soldats et de civils dans une guerre très longue. Cet argument est faux, et cache les véritables motivations du gouvernement américain.


et   https://npa2009.org/idees/hiroshima-nagasaki-les-veritables-raisonshttps://npa2009.org/idees/hiroshima-nagasaki-le-debut-de-lequilibre-de-la-terreur-nucleaire

  Du 6 au 9 août 2016 :
4 jours de jeûne, de protestation, d'information, d'action…
 
71 ans après les bombardements d'Hiroshima et Nagasaki la menace atomique est plus présente que jamais :
1800 bombes sont en état d'alerte permanent sur les 16000 bombes présentes sur terre dans 9 états !
9 états qui imposent la terreur au monde entier dont la France (3e pays doté) qui possède 300 bombes et consacre 4 milliards d'€/an pour ces armes d'anéantissement dont chacune est 10 fois plus meurtrière que la bombe d'Hiroshima.
Dans de nombreuses villes de France (Paris, Dijon, La Hague, Montpellier, Bordeaux, L'île Longue) et d'autres pays (Grande Bretagne, Allemagne, Togo, Nigeria, États-Unis) des groupes de jeûneurs se constituent pour exprimer leur engagement pour l'élimination des armes atomiques et informer le public sur cette menace inacceptable sur le monde.


À Montpellier, une dizaine de jeûneurs du 6 au 9 août :

– Table d'info tous les jours du 6 au 9 de 11h à 18h sur l'Esplanade (entre Office du tourisme et kiosque Bosc).
– Commémoration le 6 et le 9 à 11h à l'Esplanade (même endroit).
– Actions d'information sur les banques qui financent la bombe.
– Projection-débat au Cinéma Utopia le dimanche 7 août à 20h : La Bombe
Mythique documentaire-fiction britannique réalisé par Peter Watkins, sorti en 1965, censuré pendant plus de 20 ans par le gouvernement britannique via la BBC, avec interdiction de diffusion au niveau mondial.

À partir de données recueillies à Hiroshima et Nagasaki, et d'autres lieux de bombardements intensifs, tels que Dresde, Darmstadt et Hambourg, Peter Watkins essaie d'imaginer ce que provoquerait une attaque nucléaire sur l'Angleterre. Il décortique les effets sur les populations, les réactions sociologiques, l'efficacité des mesures prises par le gouvernement

Peter Watkins nous propose un réquisitoire implacable contre l'arme atomique et plus généralement contre toutes les guerres.



Soutenu par
Arrêt du nucléaire 34 (Adn34) ; Mouvement pour une Alternative Non-violente 34 (Man34) ; Canva (Coordination de l'Action Non-Violente de l'Arche); Mouvement pour le désarmement, la paix et la liberté 34 (MDPL); Pax Christi

Contacts
Organisation : elisabethmartinez@free.fr — 06 27 94 76 87 
Médias : didier.latorre@free.fr — 06 38 81 98 06
 

Pour en savoir plus :


http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/02/21/de-quoi-l-arsenal-nucleaire-de-la-france-est-il-compose_4580740_4355770.html
http://www.geolinks.fr/grands-enjeux/la-dissuasion-nucleaire-est-elle-encore-dactualite/
–  http://www.obsarm.org/spip.php?article276
http://www.bfmtv.com/politique/alain-juppe-reconnait-que-les-essais-nucleaires-en-polynesie-n-ont-pas-ete-propres-1020397.html
Le 13 février 1960, la France procédait à son premier essai nucléaire à Reggane, dans le Sahara algérien. La puissance de ce tir réalisé en atmosphère, et qui répond au doux nom de « Gerboise Bleue », est quatre fois supérieure à celle de la bombe d’Hiroshima. Trois tirs aériens suivront puis 13 autres tirs souterrains alors même que, entre temps, l’Algérie a accédé à l’Indépendance en 1962. Au total, entre 1960 et 1966, la France mettra en œuvre 17 tirs dont celui dit du « Béryl », le 1er mai 1962 qui échoua, fissura la montagne et laissa échapper un nuage radioactif.
http://www.chouf-chouf.com/histoire/gerboise-bleue-le-documentaire-sur-les-essais-nucleaires-en-algerie/


 npa34