NDDL. Alerte, préparons-nous à agir en soutien aux résistant-es menacés-e d'expulsion violente !


 Avertissement. Si vous attaquez là-bas, nous riposterons ici !

Risques sérieux d’attaque dans les semaines qui viennent

Depuis plusieurs jours des rumeurs d’expulsion plus ou moins imminente bruissent sur la ZAD. Nous savons que les hôtels de la région ont été réservés, plusieurs articles de presse avancent que les "forces de l’ordre" se sont vues interdire de poser des vacances de fin septembre à fin octobre. On parle de matériel militaire prếté à la gendarmerie. Mercredi 14 septembre, le préfet de Loire-Atlantique a signé deux arrêtés portant sur la destruction du campagnol amphibie, rendant possible à leur sens le début des travaux. Plusieurs sources confirmant des plans d’intervention possible à partir du 27 septembre, sans que cela signifie qu’ils viendront dès cette date là. Sommet d’hypocrisie, cette date est celle où la ville de Nantes accueille plusieurs milliers de participant.e.s, venu.e.s du monde entier, dans la suite de la COP 21 pour faire croire à ses préoccupations quant au dérèglement climatique.

Appel à la vigilance - on veut des fuites sans prendre la fuite

 

Il serait sans doute absurde de leur part d’intervenir en plein sommet Climate Chance et avant la grande manifestation du 8 octobre sur la zad, mais nous sommes à l’écoute des diverses infos qui apparaîtraient dans un sens ou dans un autre et sommes prêt.e.s à parer à toute éventualité. Nous appelons en tout cas à une extrême vigilance dans les semaines à venir, et surtout à mettre dès à présent la pression sur le gouvernement pour qu’il renonce à ce projet d’expulsion. Nous vous invitons aussi à vous tenir prêt.e.s à rejoindre la ZAD pour participer à sa défense, dans la diversité de nos pratiques, ou si vous êtes loin, à mener des actions décentralisées contre Vinci, les acteurs du projet et les lieux de pouvoir.

Pour prévenir toute attaque surprise, on sait que l’on peut compter sur la multiplicité des soutiens et sources d’infos un peu partout, jusque dans leurs bureaux et leurs cercles familiaux. Nous vous invitons à nous alerter de fuites sur les entreprises privées qui pourraient être impliquées (défrichage, gardiennage, etc.), d’infos sur les hôtels qui accueilleraient les gendarmes, de circulaires, notes internes et autres bruits de couloir concernant cette opération, ainsi que de mouvements de troupes autour de la ZAD (sans pour autant nous signaler n’importe quel convoi de gendarmes mobiles à des dizaines de kilomètres à la ronde). Nous recouperons et vérifierons toutes ces informations, et nous les publierons sur zad.nadir.org qui, avec le site de l’Acipa, reste la "référence" en la matière (avant de croire et diffuser une information venue des réseaux sociaux ou autres, vérifiez systématiquement qu’elle a été confirmée par ces sites). Cliquer ici


 Mercredi 14 septembre, le préfet de Loire-Atlantique a signé deux arrêtés portant sur la destruction du campagnol amphibie, rendant possible à leur sens le début des travaux.


Audio. Une minute - Une question 24 septembre 2016


Le grand rendez-vous

Manif – Construction – Fête
Acculé par les mobilisations massives des 9 janvier et 27 février, le gouvernement a organisé en juin une consultation biaisée. Se croyant forts du résultat de cette mascarade, les pro-aéroport et le premier ministre ont confirmé leur intention de procéder cet automne à l'évacuation et à la destruction de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, de ses cultures, de sa faune et de sa flore, de ses habitats et activités ainsi que des liens entre toutes celles et ceux qui se sont attaché.es à ce bocage. Ces déclarations font fi de la situation juridique du dossier puisque entre autres les autorisations de travaux ne sont toujours pas  accordées.

Les porteurs du projet ne semblent pas avoir non plus mesuré la détermination de celles et ceux qui  habitent ce bocage, des militant.es engagé.es à leurs côtés, le soutien dont ce mouvement bénéficie dans la région et bien au-delà, ainsi que l'implication des comités locaux. Ces 2000 ha de bocage et ce qui s'y vit sont aujourd'hui porteurs d'espoirs indéracinables face au saccage du vivant, des terres agricoles et à la marchandisation du monde. Il est impensable qu'ils disparaissent ! Cliquer ici

L'AG Populaire Nuit Debout de Montpellier solidaire de NDDL

L'AG Populaire Nuit Debout de Montpellier mène depuis la fin de l'été des débats pour définir ses actions dans le contexte actuel de l'arrêt des manifestations nationales intersyndicales. Elle réaffirme sa détermination à poursuivre la lutte pour l'abrogation de la Loi "Travail". Elle inscrit aussi dans son agenda de mobilisation la solidarité active avec les résistant-es de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes contre le projet d'aéroport emblématique de ce monde asservi aux logiques productivistes capitalistes que nous rejetons avec la Loi scélérate antiTravail : pour nous aussi, les Grands Projets Inutiles Imposés, c'est non, tout comme les coups de force et les farces consultatives qui les accompagnent. Les menaces se précisent sur NDDL, rejoignez l'AG Populaire Nuit Debout de Montpellier et organisons une riposte de masse qui travaille à desserrer l'étau répressif que le gouvernement pense mettre impunément en place à NDDL ! Un premier rendez-vous : le 8 octobre dans la cadre de la mobilisation nationale (voir ci-dessus). Soyons hyper-réactifs : le coeur de l'offensive antipopulaire c'est maintenant NDDL ! La bloquer c'est relancer et accentuer l'affaiblissement des destructeurs du Code du Travail!




NDDL-Montpellier c'est tout un! Attaquer là-bas, c'est nous attaquer ici !
 
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

L'échec d'un référendum truqué pour légitimer l'assaut qui se prépare aujourd'hui... La mobilisation s'est renforcée...

 
Pour ceux et celles qui voudraient se mettre à jour sur cette lutte, le film...


Et aussi


A lire aussi


Notre dossier
NPA 34, NPA