Mobilisons-nous !

Vendredi 30 juin
-à partir de 18h-
Appel à Résistance 34
Réoccupation de l'Esplanade et de la Place de la Comédie.
-Montpellier
-
Ateliers débats thématiques et réflexion sur les modes d'action.
Cliquez sur l'image


mercredi 14 septembre 2016

Rentrée scolaire. L'innovation pédagogique en débat...


... dans l'école percutée par les politiques néolibérales

 Impossible de la louper, en cette rentrée. Déjà très médiatisée ces derniers mois, l’ex-instit Céline Alvarez est omniprésente dans les médias, où elle promeut son bouquin « Les lois naturelles de l’enfant » (Les Arènes). Sur les réseaux sociaux, on parle aussi beaucoup de Céline Alvarez, notamment dans les milieux enseignants, où les pro-Alvarez, très enthousiastes, et les Alvarez-sceptiques, sourcils froncés, s’opposent dans des débats assez intenses. […]

La météore Alvarez

Pour ceux qui seraient passés à côté d’Alvarez, on renverra à cet article de Télérama paru il y a quelques mois et retraçant son « expérience » : trois années en maternelle en ZEP à Gennevilliers dans le cadre d’un projet validé par l’Education Nationale, où Alvarez garde la même classe dans le but de tester une méthode pédagogique fondée sur les principes de Maria Montessori enrichis des apports des neurosciences.  Le bilan présenté est impressionnant, l’évolution des enfants considérable. 

Alvarez démissionne pourtant dans la foulée en 2014, l’Education Nationale ne donne pas suite à son expérience, mais de toute façon Alvarez avait d’autres projets, d’autres ambitions : s’appuyer sur son expérience pour changer l’école, non plus de l’intérieur mais de l’extérieur. […]

Ce qu’Alvarez fait n’a rien de révolutionnaire et discrédite les autres profs innovants 

Parmi les Alvarez-sceptiques, beaucoup regrettent qu’elle soit présentée par les médias comme une enseignante révolutionnaire : bien d’autres enseignants en font autant tous les jours dans leur classe depuis des années sans tambour ni trompette et la plupart de ses propositions relèvent du simple bon sens. « Beaucoup d’enseignants cherchent à impliquer et motiver leurs élèves, développer les interactions entre les élèves, les projets, la construction des outils d’apprentissages... On n’a pas attendu Céline Alvarez », peut-on lire. Cliquer ici

 
Céline Alvarez et Isabelle Peloux Crédits : G. Méric - Radio France

En 2006, Isabelle Peloux , professeure des écoles, fonde une école différente, au coeur du centre agroécologique des Amanins, dans la Drôme. Elle y développe une pédagogie fondée sur un apprentissage actif, sur la coopération entre les élèves ainsi que sur un enseignement d'éducation à la paix avec soi-même et avec les autres. Elle expose son expérience de terrain, complétée d'exemples concrets. Cliquer ici
 
 Cliquer ici




A lire aussi

En déplacement à Orléans, lors de la rentrée, le président de la République et la ministre de l’Éducation nationale ont claironné la réussite de leur politique... 
Ils assument ainsi une réforme du collège... qui diminue pourtant le nombre d’heures de cours offert aux collégiens et supprime certains enseignements. Elle est toujours contestée par l’intersyndicale qui appelle à la grève ce jeudi 8 septembre (CGT, FO, SNES-FSU, SUD).
Hollande et sa ministre communiquent aussi sur le prétendu succès d’un désastre : la réforme des rythmes scolaires, sans doute la plus grande œuvre de destruction d’un cadre national dans l’enseignement scolaire ces dernières décennies. D’un territoire à l’autre, d’une école à l’autre, les écoliers ne reçoivent plus le même accueil ni les mêmes droits. Ce gouvernement aura réussi ce que la droite aurait rêvé de faire : rendre une partie du temps à l’école payant. Cliquer ici

 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Compte rendu d'un livre à redécouvrir...


Et aussi 

  

Nos dossiers

Innovation pédagogique... il n'empêche que, austérité oblige ...

NPA 34, NPA