vendredi 14 octobre 2016

Montpellier. Samedi 15 octobre participons à la Lesbian & Gay Pride...


... avec le Pink Bloc féministe, antipatriarcal, anticapitaliste  et antifasciste !

 
La capitale héraultaise accueille, jusqu'à dimanche 16 octobre, le congrès européen et international des gay pride. Une première en France. La marche des fiertés, programmée samedi, coïncide avec ce rendez-vous mondial des populations LGBT. 

C'est un projet un peu fou que Vincent Autin-Boileau, président de Fierté Montpellier Pride, est allé décrocher aux États-Unis en 2014. Accueillir, pour la première fois en France, le congrès européen et international des gay pride. Après deux ans d'un « travail acharné » qui a entièrement reposé sur les bénévoles de l'association, l'heure est venue pour Montpellier de « devenir, durant une semaine, la capitale mondiale des gay pride », se félicite Vincent Boileau-Autin. « On est fier d'être allés chercher ce congrès, d'avoir eu l'audace et le courage de relever ce défi ». Cliquer ici

Le NPA 34 appelle à participer à ce défilé de la LGP en faveur des revendications d'égalité des droits et de refus des discriminations et stigmatisations subies par les LGBTI. Il invite ses sympathisants à retrouver ses militants dans le cortège du Pink Bloc.

 Vous avez dit Pink Bloc ?

 Vous êtes invitéEs à rejoindre le  Pink Bloc revendicatif et festif à Montpellier lors de la Marche des Fiertés, le samedi 15 octobre à 16H au Peyrou.  Vous trouverez ci-dessous le tract qui sera diffusé lors de la marche.

Afin d'être les plus visibles possibles, code couleurs à favoriser : rose et noir et limiter les apparitions de sigles politiques (pas de drapeaux). Bien au-delà de la visibilité, le choix de ces couleurs est pour ne jamais oublier, le triangle rose qui marquait les homosexuels et le triangle noir qui marquait les personnes considérées comme asociales dont les lesbiennes, dans les camps de concentration nazis.

Merci de bien vouloir faire tourner l'info dans vos réseaux.
 PINK BLOC - FÉMINISTE, ANTIPATRIARCAL, ANTICAPITALISTE ET ANTIFASCISTE – POUR LA MARCHE DES FIERTÉS DE MONTPELLIER,
LE 15 octobre à 16H !



A lire aussi

 Trois ans après le mariage pour touTEs, l’avancée des droits pour les personnes LGBTI au point mort 

Il y a trois ans, nous sommes ­descendus massivement dans les rues pour revendiquer le droit de pouvoir choisir de se marier ou non. Après des mois de tergiversation politique, le gouvernement n’a eu d’autre choix que d’accorder le droit au mariage aux couples de même sexe. 

Mais c’est un mariage au rabais que le gouvernement nous a accordé : 11 nationalités en sont encore privées, les couples homosexuels mariés sont encore obligés d’adopter leurs propres enfants, aucune filiation ne peut être établie en dehors du mariage pour les enfants des couples homosexuels.

De plus, la PMA (procréation médicalement assistée) pour toutes et le changement d’état civil pour les personnes trans, revendications essentielles du mouvement LGBTI, ont été sacrifiés par le gouvernement, soucieux de ménager les réactionnaires de la Manif pour tous, dans une situation politique déjà instable. Nous attendons toujours l’avis du Comité d’éthique sur la PMA, reporté d’année en année. Aucun véritable moyen n’a été mis en place pour lutter contre les LGBTIphobies, qui continuent de faire des ravages dans toutes les sphères de la vie (à l’école, au travail), ou encore pour la santé des LGBTI (VIH/sida, etc.). Cliquer ici



Et aussi 


 Nos dossiers

   
 NPA 34, NPA