Mobilisons-nous !

Vendredi 30 juin
-à partir de 18h-
Appel à Résistance 34
Réoccupation de l'Esplanade et de la Place de la Comédie.
-Montpellier
-
Ateliers débats thématiques et réflexion sur les modes d'action.
Cliquez sur l'image


lundi 12 décembre 2016

Montpellier. Bienvenue !

Correspondant NPA 34
SOUPE SOLIDAIRE POUR LES MIGRANTS DU MILLÉNAIRE


A l'initiative du collectif Migrant-e-s Bienvenue 34, nous étions pas loin d'une cinquantaine à amener soupe chaude, fromage, pain, tartes, gâteaux et boissons, le tout servi sur une belle enfilade de tables dressées pour la centaine de migrants du CAO du Millénaire (CAO: centre d'accueil et d'orientation). Concrètement, ce sont plus d'une trentaine de baraquements préfabriqués collés les uns aux autres sur un parking du service technique de la DDTM34, situé au croisement des rues Marconi et Alfred Nobel. Ils sont une centaine d'hommes originaires du Soudan, d’Érythrée, d'Afghanistan... Certains sont passés par les camps de Vintimille en Italie, de Calais et de Paris avant d'être renvoyés à Montpellier, au mépris de là où ils voudraient aller refaire leur vie, par exemple pour rejoindre leur famille au Royaume-Uni.

Au delà d'apporter de quoi manger et un peu de chaleur humaine, montrer concrètement que nous leur disons Wellcome, que nous sommes pour leur liberté d'installation et de circulation, est loin d'être superflu. Depuis l'ouverture récente de ce CAO, des racistes et xénophobes viennent cracher leur haine jusque dans le camp. Si cela reste pour l'instant des cas isolés, il est de notre devoir de saisir chaque occasion pour crier haut et fort que nous sommes pour l'accueil des migrant-e-s, et certainement pas dans les conditions pitoyables voulues par le gouvernement et l'état français, dont l'objectif est bien plus de trier les migrant-e-s pour les parquer dans des camps de fortune, loin des yeux afin de les rendre invisibles.

De nombreuses discussions avec les migrants ont révélé la précarité de leur situation à cause des multiples procédures "Dublin", qui consistent à expulser les demandeurs d'asile dans le premier pays européen dans lequel ils ont été enregistrés (un jeune homme avait l'index gauche faisant un angle de 45º à cause d'une fracture infligée par les policiers italiens pour prendre de force ses d'empreintes digitales). Ils ont été plus d'une cinquantaine de jeunes hommes à venir se restaurer, discuter, échanger, arrivant en petit groupe ou au compte goutte. Lors d'échanges informels, nous avons présenté la démarche du collectif, l'appui et le soutien aux revendications des migrant-e-s, et nous poursuivrons la discussion avec eux lors de la prochaine réunion du collectif.

Notre initiative peut sembler minime, évidente, banale, mais dans un contexte où les discours politiques de la gauche de gouvernement, de la droite extrême et de l'extrême droite distillent racisme contre les arabes et les musulmans, xénophobie et peur d'un pseudo ennemi intérieur, c'est un geste politique fort et utile.

Merci à toutes celles et ceux qui y ont contribué, et nous invitons toutes celles et ceux qui sont révoltéEs par la condition des migrantEs à venir filer un coup de main dans le collectif Migrant-e-s Bienvenue 34 (contact: migrants.bienvenue34@riseup.net).

Un reportage sur cette initiative a été effectué par FR3. À voir ICI


Plus d'infos sur les réfugiés sur ce site lancé par l'Auberge des migrants et Utopia 56
http://www.infocao.net/