jeudi 9 février 2017

La solidarité ? Un délit !

Montpellier : stop à la criminalisation des militants solidaires !
Par correspondante NPA34

Une soixantaine de personnes était rassemblée à midi en ce jeudi 9 février devant la préfecture pour en finir avec le délit de solidarité dont sont inculpé(e)s des hommes et des femmes qui en portant aide,secours, hébergement à des êtres humains étrangers, sans papiers ou autochtones ne font en fait que porter assistance à personne en danger. C'est le contraire qui est un délit !
La France est signataire de la convention de Genève sur le droit d'asile datant de 1951, ce droit est inscrit dans la constitution.l 'asile est un devoir !
Par racisme et populisme, le gouvernement PS à l'agonie, chassant des voix électorales sur le terrain de l’extrême droite, poursuit et inculpe, harcèle et criminalise les militants de la Solidarité.
Faire peur, invisibiliser puis expulser tranquillement, avec l'accord tacite de la population les immigrés, réfugiés, sans papiers, tel sont les objectifs de ce gouvernement impérialiste qui en soutenant dictateurs et guerroyant de par le monde entraîne la misère et l'exil.
La solidarité n'est pas un délit
ou bien nous sommes tous des délinquants !
Stop à la criminalisation des militants solidaires !
Aucun être humain n'est illégal, ouvrons les frontières !