dimanche 12 février 2017

Montpellier: boycott des produits de l'apartheid.


" Notre liberté est incomplète sans la liberté des palestiniens" 
Nelson Mandela

Nous étions une trentaine de militant (e)s rassemblé(e)s devant le LIDL du quartier saint Clément à Montpellier soutenu(e)s par des représentants de la Fédération CGT de la recherche, Solidaires, ainsi que la Confédération Paysanne et l'APLR. Sans oublier la présence de Michel Marre, musicien trompettiste , tubiste de jazz.
Pendant qu'une dizaine d'entre nous, incitaient  les clients à l'entrée du magasin à boycotter les produits israéliens en vente, en distribuant des tracts, des auto- collants à porter sur son vêtement pendant la durée des achats afin de demander au gérant de LIDL de retirer ces produits issus du vol des terres palestiniennes et des colonies illégales en Palestine.
A la sortie du magasin nous attendions les clients leur demandant de signer un coupon de protestation contre la vente de ces produits et contre les plaintes (5) de LIDL envers les militant(e)s BDS.
A 'intérieur du magasin, les camarades intervenaient expliquant les motifs de cette action. Plusieurs prises de paroles ont eu lieu.
Le gérant est bien entendu sorti pour dire qu'il n'y pouvait rien, qu'il ne faisait que son travail, et la maréchaussée est intervenue  entrant et sortant du magasin pendant 40mn, jusqu'à ce que nous décidions de quitter les lieux.
Les clients étaient moins nombreux que d'ordinaire, il pleuvait; mains néanmoins l'accueil était favorable.
Ce fut une belle action, réussie, qui met du baume au coeur et après la relaxe de Saadia et Hussein, nous sommes plus que jamais déterminé(e)s à soutenir la cause palestinienne.
A l'heure où les projecteurs sont focalisés sur la Syrie, la colonisation s'accélère, la construction de milliers de logements est programmée, réduisant encore l'espace déjà  peu vital des  Palestiniens.
La nouvelle loi sur la reconnaissance des colonies dites illégales en Israël confirme la volonté du gouvernement isarélien de passer au stade supérieur: de la colonisation, à l ANNEXION

Voilà un exemple du quotidien "banal" des palestiniens: hier matin trois colons et deux militaires israéliens ont attaqués des bergers palestiniens dans la vallée du Jourdain, les ont attachés et roués de coup, confisqué les portables. ( source Haaretz).
Il y a 27 ans Nelson Mandela était libéré, mais Marwan Barghouthi  est toujours emprisonné ainsi que Georges Abdalah et tant  d'autres anonymes.
Nous resterons mobilisé(e)s, jusqu'à la satisfaction  des trois revendications  principales du peuple palestinien  exprimé par le BDS:
Arrêt de la colonisation
Egalité pour les palestiniens israéliens de 1948
Retour des réfugiés



Geneviève correspondante NPA34