dimanche 5 février 2017

Montpellier Nord. Contre le projet Décathlon ! La lutte continue...


La preuve par le programme de mobilisation

 [Voir en fin de page un dossier sur ces chers Mulliez qui nous veulent tant de bien avec leur Décathlon ! Pour les Mulliez c'est vraiment, mais ce qui s'appelle vraiment, "à fond la forme" !]

 




 

Collectif Oxygène : quelle est la situation ?

Au niveau des recours juridiques, l’échec de la cour d’appel de Marseille ne nous décourage pas : il s’agissait de l’aspect « commercial », mais ce n’est pas le seul : nous avons un recours (toujours pendant) devant le TA de Montpellier, contre le permis d’aménager, et nous allons lancer un nouveau recours (aussi devant le TA de Montpellier) contre l’arrêté préfectoral « loi sur l’eau ». 

Les permis de construire des trois enseignes Décathlon, Truffaut et O’Tera ont été délivrés par le maire de Saint-Clément, fin septembre. Nous avons étudié de près les trois dossiers. Pour l’heure, nous avons déposé un recours gracieux contre le permis Décathlon. En fonction de la réponse du maire, nous déciderons d’engager – ou non – un recours contentieux.

Tous ces recours sont importants, puisqu’ils ont pour effet de « geler » le projet – en attendant l’abandon définitif ! Et ils sont rendus possibles grâce à la réponse citoyenne à l’appel lancé en septembre pour le soutien financier (voir article précédent). 

En effet, depuis l’appel du mois de septembre, et jusqu’à ce jour (15 décembre), le total des dons individuels citoyens se monte à 6 200 € ( 75 donateurs en ligne pour 3 290 €, et 51 donateurs en chèques pour 2 910 €). A ceci il faut ajouter 2 100€ de dons associatifs ou de mécénat. Soit un total de 8 300 €.

Grâce à cet élan magnifique, nous avons pu non seulement éponger les frais de justice du jugement de Marseille, mais assurer les frais à venir du recours contentieux contre le permis d’aménager (engagé en juillet 2015) et rendre possible le recours contre l’arrêté préfectoral « loi sur l’eau ».

Cependant, la souscription continue : les jugements à venir du Tribunal Administratif (permis d’aménager, loi sur l’eau) sont susceptibles d’appel, un ou plusieurs des permis de construire peuvent être attaqués, etc. Ces nouvelles actions ne pourront être engagées, si nécessaire,  que si le montant des dons à venir le permet1. 

Mais nous restons confiants, car le très bon résultat déjà obtenu montre que le soutien citoyen à ce combat ne faiblit pas ! Merci à toutes et tous les donatrices et donateurs ! Votre réponse généreuse constitue un formidable encouragement à continuer, encore et encore!

1. Les dons sont collectés par l’association agréée SOS-Lez Environnement, ce qui permet aux donateurs de bénéficier d’une déduction fiscale de 66% du montant de leur don.



Plus d'info sur cette lutte : http://collectif-oxygene.fr/

A lire aussi

   
















































Des terres, pas d’hypers !
Siège : 87 bd jean Rostand 
45800 Saint-Jean de Braye - Préfecture d’Orléans
Contact :
desterrespasdhypers@gmail.com
tel : 04 42 09 68 40

Et aussi

 

 Faisons connaissance avec ceux qui voudraient être nos "chers voisins" dévoués à booster notre bonheur...

 
Décathlon-aux petits oignons pour notre bien-être par le sport c'est la richissime famille Mulliez qui "est" aussi, entre beaucoup d'autres choses, Auchan mais, là, côté travail, "c'est pas la santé !"






Par ailleurs

Quand on découvre ceci Gironde: Une plainte pour geler un projet de golf sur une zone Natura 2000 on tombe sur cela : c'est le groupe immobilier turco-belge Vizzion qui a désormais en charge ce projet qui prévoit à cet endroit, outre la création dudit golf, la construction de 1500 logements et d'un parc d’affaires... Or Vizzion appartient à la famille Mulliez... et, Natura 2000 ou aiileurs, rappelez-vous, là où passent les Attila de la République, l'herbe ne repousse pas!

NPA 34, NPA