Saadia et Husein : Un verdict ...sans appel !


RELAXE !!!



Le verdict de la Cour d'appel est tombé ce mardi 7 février : Saadia et Husein, porte-parole du Comité BDS France 34, sont lavés des accusations d'incitation à la haine raciale ou à la violence en raison de l’ethnie, la nation, la race ou la religion, négation de crimes contre l’humanité. Contrairement au jugement de première instance qui les avait condamnés le 6 avril 2014, suite à une plainte déposée par... la Ligue des Droits de l'Homme, à laquelle s'étaient joints, en tant que parties civiles le MRAP, la LICRA, Avocats sans frontière, le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme et France Israël.
Vous pouvez retrouver l'historique de cette affaire à travers les articles de ce blog.
Il était temps (2 ans et demi de procédures!) que se termine cet épisode qui a coûté cher en énergie militante. C'est que la solidarité avec le peuple palestinien se révèle chaque jour plus indispensable, à l'heure ou le parlement israélien vient de légaliser les innombrables colonies qui visent à chasser les palestiniens de leurs terres.
Décidément, non, combattre l'état d'Israël, son racisme, son apartheid, son colonialisme
ne peut être assimilé à de l'antisémitisme que par ceux qui l'approuvent et le soutiennent !

 
Notons quand même que l'attitude honteuse de la Ligue des Droits de l'Homme n'est heureusement pas passée comme une lettre à la poste dans ses propres rangs, puisqu'une délégation de la LDH des Hauts Cantons était présente au rassemblement de soutien devant la cour d'appel de Montpellier.





COMMUNIQUÉ du Comité BDS France 34

SAADIA ET HUSEIN RELAXÉS EN APPEL !

Mardi 7 février 2017, la cour d’Appel de Montpellier a délibéré sur l’affaire Saadia et Husein et a prononcé la relaxe de nos deux camarades injustement condamnés par le jugement du TGI du 6 avril 2016.

Saadia et Husein avaient partagé le 6 août 2014  sur FB une image qui était accompagnée d’un texte non visible. Ils ont partagé sans le lire et donc involontairement un texte (caché) odieux, complotiste, négationniste et antisémite sur leur page FB.

La LDH34, constat d’huissier en poche, a informé un membre du comité de la teneur de ce texte. Prévenus Saadia et Husein ont immédiatement détruit tous les éléments de ce partage. Mais sans même les avoir rencontrés ni entendus, la LDH a porté plainte contre eux pour incitation à la haine raciale ou à la violence en raison de l’ethnie, la nation, la race ou la religion(…), négation de crimes contre l’humanité ( …). le MRAP s’est rapidement porté partie civile aux côtés de la LDH, suivi par la LICRA, Avocats sans frontière, le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme et France Israël.

Cette relaxe vient mettre fin aux accusations monstrueuses qui pesaient à l’encontre de nos camarades et du comité BDS France 34 dont ils sont les porte paroles.

Nous remercions toutes celles et ceux, ainsi que les partis, syndicats et associations , qui nous ont soutenus dans cette attaque qui a duré  plus de deux ans et un grand bravo aux militantes et militants du comité BDSFrance qui ont maintenu le cap de leurs activités dans un contexte de criminalisation du BDS au plus haut niveau.

7 février 2017

npa34