Mobilisons-nous !
Lundi 19 juin
-à 19h-
Place de La Comédie
-Montpellier-
Rassemblement/Manifestation

CONTRE MACRON ET SES ORDONNANCES
Samedi 24 juin
-à 14h30-
Jardins du Peyrou
-Montpellier
-
MANIFESTATION :
ACCUEIL DE TOUT-ES LES RÉFUGIÉ-ES
Samedi 24 juin
-à 16h-
Place de La Comédie
-Montpellier
-
RASSEMBLEMENT
puis à 17h30 : MANIFESTATION
STOP COLONISATION JÉRUSALEM

lundi 3 avril 2017

Accueil des "étrangers" : les divergences entre la France Insoumise et le NPA


Quelle politique envers les immigré-es, migrant-es, sans-papièr-es ...  ? La pierre de touche d'une politique de l'émancipation digne... de ce nom !





 


 Extraits


[…]


   
 

[…]


Petite note critique

Ce long article, dont nous publions une partie, permet de clarifier les données du débat qui s'est installé, à la gauche du PS, sur la question du rapport à avoir vis-à-vis des "étrangers" qui traversent les frontières pour échapper aux diverses calamités accablant leur pays d'origine. Il est cependant décevant pour un membre du NPA de voir, dans une présentation globalement exacte de ses positions sur le sujet, qualifier celles-ci d'"idéologiques" et comme faisant, par là, "peu de cas de l'état présent du rapport de forces". Lequel rapport de forces rendrait, en somme, irréaliste notre démarche de réclamer la liberté de circulation et d'installation des migrant-es et la régularisation de tous/toutes les sans-papièr-es. Curieuse réduction de la fidélité à des principes de liberté, d'émancipation, nécessairement constitutive d'une politique de rupture avec un ordre des choses qui est surtout un désordre des personnes, à la vacuité qui caractérise l'idéologie. Il y a en fait là l'oubli qu'un rapport de forces donné, présent, cela se travaille, depuis une position assumée de minoritaire, et cela peut s'inverser comme firent, pour ne prendre que cet exemple connu d'un rapport de forces hyperboliquement défavorable, les résistant-es à l'occupation nazie. 

L'analyse déployée par l'auteur - au demeurant avec justesse et de façon assez fouillée - pèche par un certain académisme équilibriste se bornant à conclure que Besancenot et Mélenchon "ont tous deux, d'une certaine manière, raison" ou qu'ils "reprennent le meilleur et le pire [de la tradition du mouvement progressiste]". Cette façon de faire que l'on qualifierait de Ponce Pilate, si l'on ne craignait pas d'être désobligeant envers un analyste au travail sérieux, laisse une impression de malaise au constat qu'elle n'esquisse même pas ce qui permettrait d'ouvrir sur une réponse à l'exploitation par le FN, rappelée par l'auteur, de l'incapacité des deux organisations précitées à sortir des limites respectives de leurs positionnements sur la question des migrant-es et autres sans-papiè-res. 

Que ces réserves ne soient cependant pas un frein pour aborder un texte des plus utiles pour s'y retrouver dans une campagne présidentielle où le brouillage politique et politicien est, inévitablement, la chose la mieux partagée. Et où le NPA, à travers son candidat, qui, on le sait, n'est pas Olivier Besancenot (et cela a déjà des vertus de clarification des enjeux !), se pose délibérément en corps ... étranger à l'existant et relativise (certes jusqu'à un certain point) ce que l'auteur nous dit présager "des scores confidentiels lors des élections". Le soutien aux étrangers cherchant asile en France comme dans le reste de l'Union Européenne souffre moins encore que tout autre sujet d'être ...soumis aux calculs électoralistes qui sont des concessions sans nom faites à un système se nourrissant de la détresse des gens. Notre insoumission, en extériorité, et pour cause, de la France Insoumise de Mélenchon, passe par donner la priorité absolue...à l'humain d'abord ! Le NPA ne met pas de frontières à l'humain pas plus qu'il ne décrète la vocation de personne à rester...chez lui ! Enfin il n'est pas dit que, dans la dialectique d'ensemble de nos positions et propositions d'action où s'insère la question du rapport aux "étrangers", le résultat électoral nous soit fatalement aussi défavorable qu' on nous l'annonce... L'histoire a de ces ironies parfois ...

Antoine

 Une seule solution pour lire l'intégralité de cet article et accéder à de nombreux autres textes de qualité : acheter en kiosques et dans les bons magasins de presse le numéro d'avril du Monde Diplomatique


Agenda montpelliérain

Mercredi 5 avril
Soutien aux migrants en cours de dublinage

Montpellier
de 12h30 à 14h
devant la préfecture
organisé par le Collectif Migrants Bienvenue 34

A lire aussi

Au départ  le rapport de force n'était pas en leur faveur...



Et aussi


On trouvera à partir de la page 30 les propositions du NPA, dans cette présidentielle, sur ce qui fait l'objet de cette page

  

Le rendez-vous de la semaine sur Montpellier

NPA 34, NPA