Montpellier. Faut pas dire du mal des patrons.

Richard ABAUZIT :
procès reporté une nouvelle fois !

Visiblement, la justice a du mal à s'emparer de cette affaire, reportant durant de longs mois la tenue du procès, sous prétexte de surcharge de dossiers.
Et c'est tant mieux !
De quoi s'agit-il ? Au départ, d'une banale (hélas !) histoire de syndicalistes défendues par Richard Abauzit, qui a le... malheur de parler en public de la  "gestion irrationnelle et cruelle du personnel" à l'Institut St Pierre (Palavas).
Ce n'est certes qu'un constat (partagé d'ailleurs par le personnel mobilisé qui a obtenu la "démission" du directeur en question).
Mais faire ce constat devant la presse peut vous mener en correctionnelle ! 
Qui plus est, avec les journalistes qui ont relayé ce simple constat.
Derrière cette action en justice (relayée par le procureur), les enjeux sont de taille :
Ni plus ni moins que la possibilité pour un militant syndicaliste
de critiquer la politique de gestion du personnel dans une entreprise. 
Ni plus ni moins que la possibilité pour la presse de le faire savoir !
C'est pourquoi nous étions 150, avec Solidaires et la CGT devant le Palais de... Justice pour soutenir Richard ainsi que le directeur de publication de La Marseillaise et la journaliste en ce jeudi 15 juin.

NON, NON ET NON À LA CRIMINALISATION DU MOUVEMENT SOCIAL !
Claude Correspondance NPA34