À la Une...

Pour une riposte générale le samedi 27 avril !



Samedi prochain, Gilets jaunes, des syndicats, des associations, des partis se retrouveront pour manifester ensemble à Paris. À Montpellier, le NPA 34 sera présent au rassemblement des Gilets Jaunes à partir de 13h30 place de la Comédie. Ci-dessous, l'appel du NPA national :


Le samedi 27 avril, syndicats, Gilets jaunes et militantEs associatifs et politiques pour une riposte générale ! 


À quelques jours du 1er Mai, journée internationale de lutte du monde du travail, l’appel lancé au départ par des fédérations et unions départementales de la CGT à se retrouver à Paris lors de l’Acte 24 des Gilets Jaunes est une date importante. Acte de convergence, il s’agit du premier appel national lancé en commun par des organisations syndicales, des Gilets Jaunes, des associations, personnalités et partis politiques.

Il y a urgence à réussir un véritable « touTEs ensemble » pour remporter enfin une victoire contre Macron et son gouvernement des riches. À nos résistances éparpillées, le gouvernement oppose l’offensive centralisée de la répression policière et judiciaire qui brise des vies, l’offensive centralisée des lois qu’il fait voter par sa majorité aux ordres, l’offensive idéologique qui vise à discréditer toute forme de contestation issue de la jeunesse, des salariéEs, des privéEs d’emploi, des quartiers populaires ou des retraitéEs, avec ou sans gilets.

Cet appel exprime la détermination de celles et ceux qui sont mobilisés depuis des mois, et pas seulement le samedi, sur les ronds-points, dans les grèves, dans les blocages, dans les occupations : se retrouver au même endroit au même moment pour frapper ensemble notre adversaire commun, le gouvernement du Medef et des plus fortunés. Il s’agit donc de construire une contre-offensive qui porte nos exigences communes, à la fois en termes défensifs mais aussi offensifs : avec une autre répartition des richesses par des augmentations des salaires, des pensions et des minimas sociaux, par le développement des services publics d’éducation, de santé, de la dépendance, du logement et des transports dans les quartiers populaires et les territoires ruraux, nous ne réclamons que notre dû et le droit de décider de l’usage du produit de notre travail.

Nous avons besoin de réussir la manifestation nationale de ce samedi 27 avril à Paris, et de préparer le 1er mai et le 9 mai, journée de grève dans toute la fonction publique, pour renforcer les luttes entamées par les enseignantEs et les parents d’élèves contre les réformes de Blanquer et par les hospitalierEs contre la casse de l’hôpital. L’enjeu de ces prochains jours est bien de préparer la suite : l’élargissement des luttes, en particulier par les grèves, pour bloquer le pays. C’est pourquoi le NPA, avec en particulier la présence de Philippe Poutou, sera présent à cette manifestation qui partira à 13h de Montparnasse.


Montreuil, le mardi 23 avril 2019

L'APPEL UNITAIRE NATIONAL :

LE 27 AVRIL 2019, TOUS ENSEMBLE CONTRE LA RÉGRESSION SOCIALE ! #PARIS #13H #MONTPARNASSE

Face à un gouvernement minoritaire qui agit dans l’intérêt d’une poignée de riches privilégiés, l’urgence sociale nous impose d’agir ensemble, dans l’unité la plus large, pour concrétiser la convergence des luttes et des mobilisations en cours.
C’est la condition aujourd’hui indispensable pour gagner l’amélioration immédiate des conditions de travail et de vie des travailleurs et de la population.


LES MOYENS FINANCIERS EXISTENT POUR LE FAIRE. IL NOUS FAUT ALLER CHERCHER ENSEMBLE LES RICHESSES QUE NOUS PRODUISONS ET QU’ON NOUS VOLE. NOUS PARTAGEONS TOUS LES MÊMES SOUFFRANCES, LES MÊMES DIFFICULTÉS ET LES MÊMES INQUIÉTUDES. PARCE QU’UN PEUPLE UNI NE SERA JAMAIS VAINCU, LES PREMIERS SIGNATAIRES EXIGENT :


• L’augmentation immédiate de 300 € des salaires, traitements et minimas sociaux. L’indexation des salaires sur l’évolution des prix et l’indexation des retraites sur le salaire moyen.
• La justice fiscale par l’arrêt des cadeaux fiscaux, le rétablissement de l’ISF, la baisse de la TVA sur les services et produits de première nécessité, les produits bios, à matières recyclées.
• L’arrêt de la casse de notre sécurité sociale et de nos systèmes de retraite.
• La sortie du secteur marchand de l’énergie, l’eau, le raffinage ; la santé, l’éducation, le transport, les télécommunications et activités postales et bancaires…
• Le développement/renforcement des services publics, nationalisation et renationalisation (pour les autoroutes, aéroports, le rail, les barrages hydrauliques…) et l’abrogation des lois et projets de loi BLANQUER, DUSSOPT.
• L’accès à un logement digne pour tous.
• La revalorisation des métiers du système éducatif, relancer l’attractivité pour la branche.
• L’instauration de vraies bonnes conditions d’apprentissage pour les élèves mais aussi de meilleures conditions de travail pour les professeurs favorisant ainsi le bon accomplissement de leur mission.
• L’abrogation des lois et réformes qui détruisent les droits et garanties des salariés (MACRON, REBSAMEN, EL KHOMRI).
• L’abrogation des lois et mesures répressives. L’amnistie et l’arrêt des poursuites envers les manifestants et syndicalistes et le rétablissement du droit de manifester.
• Des politiques économiques et sociales qui répondent aux besoins et respectueuses de l’environnement.
• De mettre le citoyen au cœur du système politique : Référendum d’initiative citoyenne (RIC), Prise en compte du vote blanc et Nul.
• Des profils irréprochables pour les élus et autres fonctions politiques ; fins des privilèges.
• Des mesures fortes et engageantes en matière de préservation de l’environnement : mettre en route sans plus attendre la transition sociale, énergétique et écologique nécessaire pour éviter le dérèglement profond et irréversible des mécanismes du climat. Soutenir l’agriculture bio, sanction pour les entreprises pollueuses, soutenir les circuits courts.


Nous proposons, face à l’attaque globale, de former une riposte générale, qui se matérialisera par une manifestation nationale à Paris le 27 avril 2019 à 13h regroupant tous les acteurs de la société que nous sommes : salariés du privé, chômeurs, retraités, fonctionnaires, étudiants, organisations syndicales, associations, collectifs, partis politiques, Gilets Roses, Gilets Jaunes, chauffeurs VTC, Blouses Blanches, Robes Noires, journalistes, agriculteurs, forains, personnes à mobilité réduite ou handicapée… Tous unis, formons un bloc pour la justice fiscale, sociale et climatique.


::: Premiers signataires : Fnic-Cgt, CGT Commerce et Services, UD Cgt ValdeMarne, UD CGT 04, UD CGT NORD, UD CGT 41, UD CGT 66, UD CGT 95, UD CGT 18, UD CGT 13, Info’Com-CGT, CGT Energie Paris, Gilets Roses, La France insoumise, PRCF – Pôle de Renaissance Communiste en France, Association Renaissance universelle, Association LESA, Association sociocratie populaire française, Bruno DRWESKI CGT FERC SUP, Michel Etievent historien écrivain, Loic Caudron (Gilet Jaune « Wesson Leboeuf), Rassemblement Communiste, Sud Education 91, Bulletin Militant, Marseille en Colère.
::: Avec le soutien, sur la base de leur propre appel, du PCF – Parti Communiste Français, Nouveau Parti Anticapitaliste, CGT Fédération des Services publics, UD CGT 82, Aude Lancelin, Priscillia Ludosky (Gilet Jaune), et comme d’autres organisations s’apprêtent à le faire.


MANIFESTATION NATIONALE à PARIS
13 heures • Montparnasse



Consultez les articles par rubrique

LUTTES SOCIALES
FÉMINISME
ANTIRACISME ANTIFASCISME
>


SOLIDARITÉ MIGRANTS
ÉCOLOGIE
JEUNESSE ENSEIGNEMENT


POLITIQUE LOCALE
DÉBATS
POLITIQUE NATIONALE


INTERNATIONAL
RÉPRESSION
NPA