À la Une...


Consultez les articles par rubrique

LUTTES SOCIALES
FÉMINISME
ANTIRACISME ANTIFASCISME
>


SOLIDARITÉ MIGRANTS
ÉCOLOGIE
JEUNESSE ENSEIGNEMENT


POLITIQUE LOCALE
DÉBATS
POLITIQUE NATIONALE


INTERNATIONAL
RÉPRESSION
NPA

La Salvetat-sur-Agoût (Hérault). Ces Brigandes qui connaissent la musique...fasciste/sectaire !


“Ils m'ont menacé et m'ont dit que si je continuais à parler d'eux, ça allait très mal se terminer pour moi”

Des membres de l'entourage du groupe musical d'extrême droite, installé à La Salvetat-sur-Agoût (Hérault), cherchent à intimider leurs détracteurs. Thierry Canals avait déposé une plainte fin novembre pour agression. Une information publiée par Midi Libre le 29/11/2017.

"Je sortais de l'agence du Crédit Agricole de La Salvetat-sur-Agoût en compagnie de mon épouse et nous regagnions notre véhicule garé un peu plus loin. Devant le monument aux morts, nous avons été abordés par trois des membres de la communauté qui abrite les Brigandes”, détaille Thierry Canals.

L'homme est un peu le “poil à gratter” de cette commune des Hauts Cantons. Il est la cheville ouvrière du blog Panache Salvetois et s'évertue à dénoncer les agissements des Brigandes, ce “groupe ultra-nationaliste” comme il les nomme, depuis son arrivée à La Salvetat à l'été 2015. Cliquer ici


Dans cet article, à connotation parfois quelque peu déjantée, l'auteure, tout en repérant, mais sans leur accorder grande attention, des thèmes idéologiques d'extrême droite, développe la thèse que ce groupe serait une secte. L'enquête de terrain est intéressante mais n'invalide pas la thèse, défendue par Thierry Canals, comme on peut le lire dans le premier article, que nous avons affaire à des fascistes. Les assumé-es fascistes de la Ligue du Midi, parmi tant tant d'autres, ne s'y trompent pas : ils/elles sont fans de ces chanteurs et musiciens qui  brodent sur l'islamophobe sujet du "grand remplacement"...

Comme souvent dans ce microcosme d'agité-es du bocal fêlé de l'extrême droite, leurs inimitiés et conflits brouillent les pistes : le facho qui dirige le torchon nazi Rivarol a pris Les Brigandes dans le collimateur car ils/elles seraient maqué-es avec ... la franc-maçonnerie. Ayant mené des enquêtes à charge contre le groupe, il a subi une agression physique de leur part : lire ici

Comme on peut lire dans cet article :

 "Jérôme Bourbon [Rivarol] et les Brigandes ne sont pas de la même extrême droite. Le patron de Rivarol estime que les Brigandes sont des hérétiques complaisantes "avec une certaine franc-maçonnerie".

Lors de notre rencontre en 2016, Antoine D. [Les Brigandes] résumait ainsi le positionnement idéologique de la communauté.
Nous sommes dans la grande tradition païenne de la diversité avant le triomphe du mondialisme. On pense que les Etats-Unis sont un plus gros problème que l'islam conquérant. 

Que cela soit dit, ils/elles sont tous et toutes d'extrême droite et à combattre sans aucune retenue ... politique ! Comme sont à dénoncer ceux et celles qui, comme on le constate avec le maire de La Salvetat-sur-Agout, sont partisan-es... d'être tolérant-es avec la bande qui sévit dans le coin tout en enchantant bien au-delà !


Pour conclure

Tout notre soutien va à Thierry Canals (son blog Panache Salvetois) et à tous ceux/toutes celles qui sont engagé-es contre ces illuminé-es mi-fachos-sectaires, mi-sectaro-fascistes au teint politique particulièrement brunâtre...