À la Une...


Consultez les articles par rubrique

LUTTES SOCIALES
FÉMINISME
ANTIRACISME ANTIFASCISME
>


SOLIDARITÉ MIGRANTS
ÉCOLOGIE
JEUNESSE ENSEIGNEMENT


POLITIQUE LOCALE
DÉBATS
POLITIQUE NATIONALE


INTERNATIONAL
RÉPRESSION
NPA

LES 15 et 22 MARS ...PRENONS LA RUE ! ET CONTINUONS...





EPHAD, Aides à domicile, Retraité.e.s Santé,
Lycéen.ne.s, Etudiant.e.s,  Cheminot.e.s, Personnels de l'éducation
...faisons converger nos luttes!


Une séquence importante  débute ce jeudi 12 mars une mobilisation des EPHAD, des aides à domicile, des retraité.e.s auxquels vont venir se joindre comme ici à Montpellier les étudiant.e.s et les personnels des facs et les lycéen.ne.s. 
Jeudi 8 mars les étudiant.e.s de Paul Valéry ont tenu une AG marathon de près de 5 heures  pour décider des suites à donner à leur mouvement. 1200 personnes ont débattu des modalités de la lutte. 
Si le blocage de la fac a été levé il a été décidé de se concentrer sur les journées de grève et d'action à venir avec blocage ces jours là au moins, les jeudi 15 et 22 mars et avec la participation aux manifestations. De leur côté les personnels réunis un peu auparavant en AG avaient adopté un appel à faire grève ce jeudi 12 mars.




Et le 22 mars  on redescend dans la rue  avec un appel à la grève et à manifester dans la fonction publique, à la SNCF  et dans d'autres secteurs ....


Le NPA sera de tous ces rendez-vous 

 A lire l'édito d'Olivier Besancenot dans l'Anticapitaliste du 8 mars


Extraits...
Contre le poison de la division, tous cheminotEs!

"Le gouvernement a décidé de frapper vite et fort, sur la SNCF, ses salariéEs, mais aussi ses usagerEs. Et il se livre à une véritable opération de diversion en faisant croire que le problème de la SNCF, ce serait le statut des cheminotEs. Comme si c'était le statut des cheminotEs et non des choix politiques, qui était responsable de la dette de la SNCF...."...
"Si les cheminotEs sont remontéEs , et si un mouvement de grève se prépare, ce n'est pas pour des histoires de "privilèges" ou des intérêts corporatistes. C'est parce qu'ils, elles connaissent les réalités du terrain et savent que les projets du gouvernement vont détruire encore plus leurs conditions de travail, leur outil de travail et finalement le service public ferroviaire, un bien commun, un bien précieux, qui ne devrait pas être soumis aux logiques de concurrence et d'austérité."...
..."Si en tant que travailleur, travailleuse, , salariéE, chômeur , chômeuse retraitéE on commence à penser à qu'unE autre travailleurE, simplement par ce qu'il ou elle a un acquis social qu'on a pas , est unE privilégiéE alors il ne faut pas oublier que tôt ou tard , on va être victime du même genre de discours."...
..."Alors il est temps qu'on se regarde , qu'on se reconnaisse et qu'on relève la tête, ensemble , pour stopper ce gouvernement qui nous écrasera toutEs si on n'en finit pas avec le poison de la division." 


M. NPA34