À la Une...


Consultez les articles par rubrique

LUTTES SOCIALES
FÉMINISME
ANTIRACISME ANTIFASCISME
>


SOLIDARITÉ MIGRANTS
ÉCOLOGIE
JEUNESSE ENSEIGNEMENT


POLITIQUE LOCALE
DÉBATS
POLITIQUE NATIONALE


INTERNATIONAL
RÉPRESSION
NPA

Montpellier. 14 avril: au moins 3000 dans la rue...

... malgré les flics,

leurs grenades 

et leurs matraques



- Communiqué NPA 34 –
Stop à la répression et aux violences policières à l'encontre du mouvement social.
Le NPA34 dénonce la gestion autoritaire et violente de la part des autorités contre la manifestation de convergence des luttes qui a eu lieu hier samedi après midi à Montpellier. En effet plus de 2000 manifestant-e-s se sont retrouvé-e-s devant le Jardin du Peyrou pour partir en manifestation répondant à différents appels lancés par les comités de mobilisations étudiants contre la loi Vidal, le collectif Migrants bienvenue 34 pour dénoncer la politique anti-migrant-e-s du gouvernement ainsi que les procédures "Dublin" qui frappent nombre d'entre elles/eux, par le comité BDS France 34 venu dénoncer les massacres des manifestant-e-s palestinien-nes de Gaza ces dernières semaines, de nombreuses personnes étaient venues également pour témoigner leur solidarité avec les occupant-e-s de la ZAD de Notre Dame des Landes délogé-e-s par un important dispositifs militaro-policier cette semaine dans des conditions de violence extrême.
A peine démarrée la manifestation s'est retrouvée bloquée par un important cordon policier qui très rapidement à ouvert le feu de lacrymogène bloquant le passage, le ton de la journée était donné. Après quelques minutes d'hésitation la manifestation s'est repliée pour repartir toujours nombreuse et contourner ce dispositif par le centre ville puis pour reprendre dans l'autre sens le Bd du jeu de Paume et cette fois c'est arrivé près du jardin du Peyrou que la seconde salve très nourrie de lacrymogène à eu lieu la manifestation s'est poursuivie en direction de la fac de lettre pour tenir une Assemblée Générale c'est sur ce parcours qu'aura lieu une cinquantaine d'arrestations musclées, une quarantaine de personnes se trouvant encore en garde à vue actuellement.
Nous dénonçons la politique de casse sociale de ce gournement ainsi que toutes les violences policières et la répression contre les personnes qui refusent le monde qu'il tente de nous imposer.

Montpellier le 15/04/2018.

Récit d'une longue marche..

Pendant que 300 à 400 personnes rassemblées au Plan Cabanes à l'appel du Collectif Migrants 34 pour affirmer le refus du projet de loi "asile immigration" se dirigeaient vers Le Peyrou en passant par la préfecture, un rassemblement de soutien aux Palestiniens de Gaza à l'appel de BDSF 34 prenait lui aussi le même chemin.
Pour rejoindre la manifestation inter-luttes appelée à 15h30.
Beaucoup de monde rassemblé contre les attaques de Macron et de son gouvernement.
Beaucoup de monde qui s’apprêtait à défiler le long du boulevard du Jeu de Paume pour rejoindre la gare et La Comédie.




Mais les flics ne l'entendaient pas de cette oreille, qui barraient le boulevard du Jeu de Paume. Très rapidement, lancers de grenades lacrymo à plusieurs reprises, aucune possibilité de passer.
Alors, demi-tour dans le calme, et défilé dans le centre-ville, jusqu'à se retrouver en bas du Jeu de Paume, de l'autre côté du barrage de flics... qui n'étaient plus là !
Ce n'était pas la seule surprise : nous étions encore au moins 2000... Les grenades n'avaient pas réussi à entamer sérieusement la détermination collective, accentuant au contraire la colère dont quelques vitrines ont fait les frais.
Pendant ce temps, les forces de répression avaient pris la place des manifestants au pied de l' Arc de Triomphe. Depuis cette position surélevée, ils nous ont une nouvelle fois abondamment arrosés de gaz lacrymogène.
C'est donc les larmes aux yeux que la manifestation s'est poursuivie en direction de la Fac Paul Valéry. Et sur ce trajet, la violence policière s'est déchaînée, se soldant par une cinquantaine d'arrestations.
À l'heure où nous écrivons ces lignes, une quarantaine sont encore en garde à vue.
https://www.facebook.com/etudiantes.montpellierains.contre.laSelection/videos/1798925486794194/ https://www.facebook.com/radiodeboutlannion/videos/1613803382070408/
Les vidéos de ces violences
Cliquez sur les images

Claude Correspondant NPA34




Voir aussi :